Charte éthique

Charte éthique


La création du Réseau Entraide résulte d’une démarche subsidiaire qui émane des institutions et associations cantonales partenaires. Son but est de soutenir les interventions en matière d’orientation et d’entraide face à la détresse existentielle lorsque les ressources déjà mises en place ne sont pas suffisantes. Cette démarche ne se substitue pas au travail et à l’action des professionnels déjà présents mais, au contraire, s’y conforme.

L’intervenant du réseau travaille en conformité avec les valeurs et l’éthique du réseau.

L’action de l’intervenant du réseau se situe dans une relation d’orientation et d’aide, et non pas dans une relation thérapeutique, qui elle est une relation d’influence utilisant une méthode et un savoir-faire dont l’objectif est le soulagement spécialisé de la souffrance.

L’intervenant du réseau respecte la dignité et la singularité des personnes en détresse qui demandent une aide. Il s’assure que les informations transmises ne sont accessibles qu'aux personnes engagées dans le réseau dont l'accès est pertinent et autorisé.

Lorsque l’intervenant se trouve dans une situation qu’il juge complexe ou urgente, il peut contacter les urgences médicales ou le référent adéquat dans le réseau, assurant ainsi sa responsabilité d’assistance à personne en danger.

Aucune rétribution ne pourra être acceptée en échange du travail d’orientation et d’aide effectué en tant qu’intervenant du réseau.

L’intervenant du réseau recourt à l’encadrement et à la supervision mis à disposition par le programme, et expressément lorsqu’il est confronté à des situations complexes ou urgentes.

L’intervenant assure le respect du planning d’activité dans lequel il s’engage.Cela signifie qu’il s’informe, reste en contact et participe de manière régulière aux activités proposées par le Réseau Entraide.